Impliquer l’élève dans son évaluation

Il y a quelques jours, je publiai sur le forum une série de fonctionnalités que j’aimerais développer dans les prochaines versions (voir http://www.nexev.org/forum/index.php?topic=22.0).

Une de ces fonctionnalités est de développer le côté formatif de l’acquisition du référentiel par l’élève.
Même si je ne sais pas encore dans quelle mesure je vais le développer dans NExEv, l’idée est de renforcer l’implication de l’élève dans sa formation, et de faciliter l’évaluation des compétences au quotidien. C’est ce que je mets peu à peu en place dans ma classe comme suit.

L’élève travaille sur un exercice en classe ou à la maison. Je ne note aucun devoir à la maison, seulement l’état des compétences acquises.

Après correction, l’élève qui pense avoir réussi met un marqueur sur la compétence acquise. L’élève ayant un doute peut toujours demander à l’enseignant. A lui d’être réglo avec lui-même, ce travail est pour lui, uniquement.

L’élève se construit donc peu à peu le référentiel.

À l’approche d’un devoir de synthèse, je demande à la classe sur quelles compétences elle souhaite être évaluée. Les compétences non choisies/évaluées à ce devoir le seront au prochain.

Intérêt 1 : délégation d’un suivi des compétences sur chaque élève, autonomie

Intérêt 2 : l’élève peut demander à chaque instant un exercice supplémentaire pour travailler une compétence donnée (celle où il remarque par lui-même qu’il n’est pas au point).

Intérêt 3 : d’ordre psychologique pour les interrogations courtes, quand bien même la note ne serait pas brillante, il y a peut-être un item acquis qui positive le résultat.

NExEv permettrait de faire ces saisies par l’élève (sans créer d’évaluation ou activité), distinguant la part de compétences validées par l’enseignant, de la part de compétences auto-attribuées.

Cette saisie pourrait alors se greffer au module existant de demande d’évaluation de compétences.

L’enseignant a par ailleurs un regard rapide sur ce que « ressentent » les élèves ET permet d’avoir une information « fiable dans une certaine mesure » sur toutes les compétences évaluées en classe au cours de l’activité quotidienne, sans la charge d’enregistrement des évaluations.
Cela peut aussi faciliter l’enseignant dans sa décision du moment où il donne une évaluation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.